Photo NSEconomiste – Maître de conférences en Sciences Economiques
à l’Université Paris Descartes

nicolas.sirven@parisdescartes.fr

CV

RECHERCHE

Thèmes de recherche
  • Economie de la santé et de la protection sociale
  • Vieillissement, perte d’autonomie, prévention/promotion de la santé
  • Econométrie des données de panel
  • Méthodologies d’enquêtes
Projets de recherche en cours

FRESH project (Frailty Research in Economics, Society, and Health)

Période de réalisation : octobre 2011 – septembre 2014

Financement : Programme Européen ERA-AGE2-FLARE2. Financé en France par la CNSA.

Résumé : The FRESH project (Frailty Research in Economics, Society, and Health) aims to promote a new and comprehensive approach to analyse dependency in old-age. Frailty depicts a state of vulnerability to adverse health outcomes within a disablement process. Some individuals become frail, which means that the same health shocks from which non-frail individuals recover can have lasting consequences on them, starting a process of functional disability and dependence. Moving back from dependency into autonomy can be almost impossible and the process can therefore be described as a disability trap. Since the costs of dependency are very high, it is important to look for ways to prevent such a process and protect frail individuals from potentially harmful health shocks.Adapting tools from vulnerability analysis in development economics, the FRESH project’s objectives are two-fold: the first one is to develop an economic framework for studying the concept, measures and costs of frailty; the second one is to identify the determinants of frailty in the general population. The FRESH project relies on previous work using SHARE data that developed and validated a medical-based frailty instrument, where frailty is considered as a reversible precursor of functional dependency. Extension to the cognitive dimension and exploration of the individual characteristics (social and economic variables in panel data and life histories settings) and system features (social security, etc.) in a cross-country setting are promising ways of research.This project brings together economics, sociology and public health expertise in an interdisciplinary collaborative network. It aims to move away from a strictly medical concept of frailty towards a more general one, studied in an economic framework. It would produce basic knowledge for further research to evaluate the costs of dependency prevention in order to compare whether specific ex-ante health prevention is more efficient than ex-post dependency treatment.

 

COMPAS
(Connaissance des populations en perte d’autonomie et leurs consommations de soins)

Période de réalisation : février 2012 – février 2015

Financement: CNSA (Section V)

Résumé : L’objectif général du projet COMPAS (Connaissance des populations en perte d’autonomie et leurs consommations de soins) est de produire des outils quantitatifs, bases de données et analyses statistiques, pouvant contribuer à la définition d’une stratégie nationale de prévention de la perte d’autonomie. Pour cela, il est prévu d’introduire en 2012, un module spécifique de « fragilité » dans le questionnaire de l’enquête santé et protection sociale (ESPS) de l’IRDES. Le concept de fragilité (frailty) développé depuis quelques années dans un cadre clinique, permet – entre autres – de repérer les personnes âgées les plus à risque d’entrer à court terme dans un processus de perte d’autonomie (Fried et al. 2001). ESPS est une enquête en population générale appariée aux fichiers de consommations de soins des individus, ce qui permet d’envisager des problématiques de recours aux soins, d’organisation et de planification du système de santé et de prévision des dépenses de santé pour les populations à risque de perte d’autonomie. Le projet COMPAS comporte deux objectifs opérationnels. Le premier est un test de la mise en œuvre d’un module de mesure de la fragilité dans ESPS. Le second, consistera à produire un ensemble de premiers résultats statistiques permettant de mieux caractériser la population des personnes fragiles en France, leurs modes de recours aux soins ainsi que leurs dépenses de santé.

 

Ciblage des populations âgées fragiles

Période de réalisation : décembre 2012 – juin 2014

Financement : CNAV (Direction de l’action sociale)

Résumé : L’objectif général du projet CNAV- IRDES est de produire un outil statistique de détection des personnes âgées fragiles, c’est-à-dire ayant un risque élevé d’entrer dans un processus de perte d’autonomie, à partir d’un algorithme élaboré sur données d’enquête et appliqué à des bases de données administratives.Le concept de fragilité développé en gériatrie pour identifier les individus vulnérables permet d’identifier le risque d’incapacité à un stade précoce et réversible. Par rapport à des indicateurs d’incapacité comme les limitations fonctionnelles qui sont tardifs pour l’action (la perte d’autonomie étant souvent irréversible à ce stade), la détection de la fragilité permet en revanche d’envisager des actions de différentes nature – qu’elles soient médicales, sociales, économiques, voire environnementales – permettant de retarder ou diminuer l’entrée dans un processus de perte d’autonomie.Le projet de recherche se compose de deux phases séquentielles. Dans un premier temps, un algorithme de ciblage des populations pourrait être construit à partir de données de l’enquête SHARE comprenant à la fois (i) une mesure de la fragilité des individus et (ii) des variables sur les carrières comparables à celles présentes dans les bases administratives. Dans un second temps, l’algorithme pourrait être adapté et employé sur des bases de données administratives comme HYGIE, regroupant les fichiers de carrière et de consommation des soins. Le caractère longitudinal des données des deux bases (SHARE et HYGIE) devrait permettre de tester « en laboratoire » la qualité prédictive l’algorithme en suivant, au cours des vagues successives de chaque panel, l’évolution de l’état de santé des individus détectés comme fragiles en première période.Les extensions de ce projet pourraient être de deux ordres. Premièrement, une validation de l’algorithme directement auprès des populations fragiles identifiées dans HYGIE. Il s’agirait de développer un dispositif d’enquête auprès des populations renseignées dans les bases administratives qui se substituerait à SHARE pour des mesures de santé (fragilité, etc.) et des variables de contrôle (niveau d’éducation, etc.). Deuxièmement, la conception et l’évaluation d’actions de prévention spécifiques à l’échelon des régions (CARSAT). Cette opportunité pour l’action sous différentes formes s’inscrit dans l’un des axes de développement de l’action sociale à la CNAV qui porte sur la prévention de la perte d’autonomie au travers d’interventions ciblées.

PUBLICATIONS

Principales publications
  • Sirven N. (2013). Une analyse des déterminants socio-économiques de la fragilité des personnes âgées à partir des données de panel et rétrospectives de SHARE. Document de travail IRDES n° 52 bis, 2013/04. (en accès libre sur le site de l’IRDES)
  • Sirven N. (2013). Fragilité et prévention de la perte d’autonomie. Une approche en économie de la santé. Questions d’économie de la santé, n° 184. (en accès libre sur le site de l’IRDES)
  • Berchet C. & Sirven N. (2013). Cross-Country Performance in Social Integration of Older Migrants: A European Perspective. Eastern Economic Journal, 1-13 (CNRS-37: CAT 03), Forthcoming. (en accès restreint sur le site du journal)

ENSEIGNEMENT

Domaines d'enseignement
  • Economie internationale, Université Paris Descartes, L3 Sciences Eco et Gestion, 26h + responsable destravaux dirigés (depuis 2013)
  • Economie internationale, Université Paris Descartes, M1 Droit, 36h (depuis 2013)[M3]
  • Santé et développement, Université de Pau et des Pays de l’Adour, M2 « Economie Internationale, Europe et Développement », 20h (depuis 2011)
  • Econométrie appliquée, Université Montesquieu-Bordeaux IV, M1 « Banque et finance internationale » enpartenariat avec J.-M. Cardebat, 20h (depuis 2006)
  • Analyse de la pauvreté, Université Montaigne-Bordeaux 3, M2 « Gestion territoriale du développement durable », 20h (depuis 2005)

RESPONSABILITES

CONTACT

Université Paris Descartes / LIRAES
45 rue des Saints Pères
75270 Paris cedex 06
nicolas.sirven@parisdescartes.fr
Tél : 01 42 86 20 71
ADRESSE
45 rue des Saints Pères - 75006 Paris
TELEPHONE & MAIL
01 42 86 20 71 - liraes@parisdescartes.fr


logo_liraes

Back to Top