To count or not to count deaths : reranking effects in health distribution evaluation

To count or not to count deaths : reranking effects in health distribution evaluation

Aucun commentaire sur To count or not to count deaths : reranking effects in health distribution evaluation

Auteur :

 

Extrait

Yves Arrighi et Mohammad Abu-Zaineh & Bruno Ventelou, 2015.  » Compter ou de ne pas compter les décès : reclassement des effets dans l’ évaluation de la distribution de la santé , » Economie de la Santé , John Wiley & Sons, Ltd., vol. 24 (2), pages 193-205, 02.

Les structures et les tailles des populations peuvent être le résultat des décisions de politique de la santé. Nous utilisons un cadre théorique à deux périodes et un modèle de microsimulation dynamique pour examiner les conséquences de cette affirmation sur l’évaluation des options de politique de santé alternative. Les résultats montrent que les mesures du bien-être-en-santé standard sont sensibles aux changements dans les tailles des populations, en ce que la prise en compte de l’existence (virtuelle) des morts peut modifier le classement des options stratégiques. différences dans les survivances Abstraction faite induites par les politiques alternatives peuvent le classement de programmes de polarisation en faveur des politiques moins vivantes sauver. Les alertes de papier sur le risque de misranking politique par l’utilisation des ex-post des analyses transversales, en négligeant les décès survenus dans le passé ainsi que les décès contrefactuelle dans des scénarios de politiques alternatives. Copyright © 2013 John Wiley & Sons, Ltd.

Télécharger le document de travail
ADRESSE
45 rue des Saints Pères - 75006 Paris
TELEPHONE & MAIL
01 42 86 20 71 - liraes@parisdescartes.fr


logo_liraes

Back to Top